Pour cette première édition, le festival  »Rue Des Sens » investit le parc du quartier de Doulon à Nantes pour installer deux scènes, un village associatif et un forum. L’occasion de donner aux musiciens en herbe les clés pour diffuser et promouvoir leur groupe. Le Tout accompagné d’un esprit bio et citoyen, tri sélectif, opération capitaine de soirée, produits régionaux et bières bio, les éco-gestes étaient naturellement pensés. Deux jours de musique pour 3 jours de montage et 2 jours de démontage, et deux ans de préparation. L’association Westeam Prod était soutenue par 60 bénévoles aux bras musclés et à la motivation débordante.

Quelques interviews et vidéo suivent pour essayer de transposer l’ambiance du moment. Quelques groupes de l’affiche se sont prêtés au jeu des questions : Carabine, Ed-Äke, Hey Hey My MY, Hopper et Stuck In The Sound.

—————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————-

Publicités

Voici la vidéo du festival « Rue des Sens », la totalité des interviews réalisées (Carabine, Ed-Ake, Hey Hey My My, Hopper, Stuck in the Sound), le montage du festival, l’ambiance … bref à vous de voir.

—————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————-

Mais pourquoi Carabine ? Drôle de nom pour un groupe, non ? Deux bordelais au son très original sur une affiche de festival dit de « rock ». Cette originalité est leur signature et en observant l’entrain de nos rockeurs festivaliers, carabine à tout à fait sa place sur la scène de ce festival nantais.

Entretien avec Carabine, Haut les mains !!

—————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————-

Nouvelle interview pour cette journée de festival nantais.

Stuck In The Sound, groupe parisien, José et Emmanuel jouent le jeu des questions réponses musicales autour d’une table avec Hey Hey My My en « scène de fond ».

Le mot groupe leur colle particulièrement bien à la peau, ce qui est frappant en écoutant Emmanuel et José répondre aux questions c’est leur réciprocité, c’est à dire qu’à aucun moment le pronom personnel JE n’est prononcé. Durant les réponses plusieurs coups d’œil de l’un est donné à l’autre, toutes les réponses sont unanimes et non personnelles, du moins l’avis personnel est unanime Chaque musicien a sa propre personnalité, son propre avis, mais quand les questions portaient sur Stuck In The Sound, Emmanuel et José fusionnaient, une complicité de groupe belle à voir.

Pour le reste je vous laisse visionner l’intégralité de l’interview :

—————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————-

Interview de Hopper, groupe parisien, lors du deuxième jour du festival « Rue des Sens ». Entretien entre deux concert à l’abri de la chaleur.

—————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————-

ED-ÄKE ont la (peut être dure mais certainement noble) tâche d’ouvrir la première édition du festival « Rue des Sens », juste après leur sortie de scène, nous nous retrouvons en loge pour quelques questions.

10/05/08

——————————————————————————————————————————————————————————————————————————

Les « Rendez-vous Ritournelle » sont organisés par l’association La Ritournelle et Compagnie. Le 19 février dernier, nous invitions au Pôle étudiant deux groupes Palm et Belone Quartet, précédemment à ce concert une interview filmée est réalisée.

21h, la soirée débute, les premieres notes sont envoyées par Palm, quelques secondes plus tard, quelques spectateurs se lèvent et s’approchent de la scènes d’un air curieux. La set list de Palm est intéressante dans le sens ou elle est crescendo, elle est colle parfaitement pour une première partie, qui à pour but de « chauffer » le public et les mettre en jambe pour le concert.

Sortie de scène pour Palm, et pendant le changement de plateau je vais discuter avec les membres du groupes, Thomas, Yann, Philippe et Richard, et prendre la température vers le public. Peu connu sur Nantes, nos rennais on conquis le Pôle Etudiant, certain me demande d’épeler PALM, d’autre veulent savoir d’ou ils viennent, une adresse de site internet etc.

Quelques minutes se sont passées, BELONE QUARTET s’apprête à monter sur scène, jouant à domicile, le public est familier à Antoine et Benjamin, respectivement guitariste et bassiste. Plus les morceaux s’enchainent et plus les murs du Pôle étudiant s’écartent tellement la tension monte.

Pour mieux connaitre Thomas, Yann, Antoine et les autres, visionnez les deux interviews suivantes.

—————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————-